Quand la Twittérature s’attaque à Proust – blurrylines

Si l’on devait se fier aux statistiques, on dirait que les français ne lisent plus, en tout cas ne lisent plus autant qu’avant. Mais pourquoi ? Eh bien tout simplement par manque de temps !


Et c’est l’Express qui le dit !


Mais ça c’était avant ! Aujourd’hui le monde de la littérature s’adapte aux évolutions technologiques. Paradoxalement, si les français lisent moins de livres, ils passent plus de temps qu’avant à lire (eh oui, toutes ces heures à lire les statuts de lamentation de vos amies qui viennent de se faire larguer sur Facebook, c’est de la lecture ! ) Tout n’est donc pas perdu !


Cependant, c’est toujours un peu difficile de briller en société en se basant sur des statuts Facebook, sur des informations pêchées au fil de vos recherches Google sur des blogs plus ou moins douteux… (non non Blurry Lines n’est pas un blog douteux, c’est promis !) Non Madame ! Ce qu’il vous faut pour briller de mille feux, c’est des références à la Grande Littérature (oui avec un grand G et un grand L !) .


Bon, Marcel Proust il est bien sympa, mais s’il avait pu raconter sa vie sur Tumblr ça vous aurait arrangé. Si Victor Hugo avait eu Twitter, peut-être qu’il les aurait raccourci ses poèmes #Châtiments #NapoléonIII (personne n’a encore créé de compte Twitter Officiel victor_hugo et ça nous rend un peu triste.) Ce cher Balzac, si féru de descriptions, aurait peut-être du ouvrir un Instagram, ça lui aurait épargné beaucoup de crampes au poignet et d’insomnies.


Alors oui, la Grande Littérature c’est beau ! Oui, mais c’est long.


En partant du principe qu’il vous faudra 1 heure pour lire 100 pages (ces chiffres sont une moyenne hein, oui vous pouvez lire 100 pages en 10 minutes, mais quelque chose nous dit que vous avez triché.)
Il vous faudra 6 heures pour lire Le Rouge et Le Noir (608 pages), et une journée entière pour lire l’intégralité de La Recherche du Temps Perdu (2408 pages). Oui, présenté comme ça c’est un peu décourageant, on vous l’accorde.


Alors, que faire ? Eh bien passez à la Twittérature pardis ! Les grandes oeuvres résumées en un tweet – soit 140 caractères, pour ceux qui débarquent- tout de suite ça nous intéresse, feignasses que nous sommes.


C’est le concept mis en avant par Emmett Rensin et Alexander Aciman dans leur livre La Twittérature, deux américains qui se sont lancé un challenge pas si simple : résumer en 20 tweets maximum une grande oeuvre littéraire (bon on retrouve Twilight, à côté de Candide ça fait un peu mal mais passons…). Et ils nous font bien rire ! Parce que non seulement ils nous résument bien les oeuvres, mais surtout ils les remettent au goût du jour avec une bonne dose d’humour.


Un exemple ? Prenons notre Proust national, en 140 caractère Du côté de chez Swann ça donne quoi ?


Oui bon ça perd un peu de son charme sans les phrases de vingt kilomètres de long.


Ils se sont même attaqués à Shakespeare.


Vous aurez certainement reconnu Hamlet.


Bon certes, vous ne brillerez peut-être pas en société grâce à vos connaissances en littérature grâce à ce livre, mais au moins vous ferez rire vos amis.


La Twittérature par Emmett Rensin et Alexander Aciman , disponible chez tous les bons revendeurs au modeste prix de 13,18€. Et disponible en e-book pour les plus technophiles d’entre-vous.

Dejar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *