Skip to content
blurrylines

Jane the virgin : la série délirante !

Il faut savoir que Jane the Virgin est une série américaine de la chaine The CW adaptée d’une télénovela Vénézuélienne. Au départ, pas forcément emballée par le coté « télénovela », j’ai tout de même décidé de regarder le 1er épisode de la série. Et là, surprise… c’est drôle, attachant et totalement surréaliste !

Jane a 23 ans et – comme le nom de la série l’indique – a décidé de rester vierge jusqu’a son mariage. Mais, lors d’une visite chez son gynéco elle se retrouve inséminée accidentellement… le père de l’enfant n’est autre que Rafael, un mec très riche qui ne peut plus avoir d’enfant et aussi un ex de Jane… c’est là que ses aventures (totalement dingues) commencent !

Allez, je vous donne 3 (des bonnes) raisons de vous mettre à regarder Jane the Virgin sur le champ :

  • La voix-off : c’est l’une des principales différences entre Jane the Virgin et les autres séries que j’ai pu regarder. La voix-off est totalement intégrée à la série. Véritable personnage à part entière, le narrateur nous fait rire avec ses commentaires sur les situations loufoques qui arrivent à Jane.
  • Rogelio de la Vega : je n’en dit pas trop concernant Rogelio, il n’apparait qu’en milieux de saison 1; mais c’est certainement l’un de mes personnages préférés de la série. #youknowwhatimean #rogeliolovestwitter
  • Avoir l’impression de réviser son espagnol : Alba ou « abuela » la grand mère de Jane ne parle qu’espagnol, et – telenovela oblige – beaucoup des dialogues sont en espagnol. « Non, je ne suis pas en train de procrastiner, je révise mon espagnol ! »

En France, la série est diffusée sur Teva depuis plusieurs mois et elle vient de faire son arrivée sur Netflix ! Plus de raisons de passer à côté, donc.

Bonne nouvelle, la série est renouvelée pour une 3ème saison que, vous l’aurez deviné, j’attend avec impatience !