Skip to content
blurrylines

Citybreak : 2 jours à dublin

Nous nous sommes rendues à Dublin mi-avril pour une très courte durée : un peu moins de deux jours. Court mais intense ! Nous avons adoré Dublin et le ciel gris n’enlève en rien le charme de la ville et au sourire des habitants, tout au contraire.

Que visiter en un si court délai ? Où manger ? On vous dit tout sur notre périple ! 

Que visiter ?

• Temple bar (de jour et de nuit) : C’est typiquement le quartier auquel on pense quand on nous parle de la ville, connu pour ses nombreux pubs. C’est un quartier très joli avec ses petites rues pavées et ses murs colorés. On a adoré s’y balader !

A savoir tout de même : la nuit, le quartier est totalement pris d’assaut ! Il est vraiment très difficile de trouver une place dans ces petits pubs.

• L’usine/musée Guinness : même si vous n’aimez pas cette bière la visite vaut le coup. C’est intéressant, le musée est  très bien fait et permet de se rendre vraiment compte de l’importance qu’a eu la Guinness dans la ville.

Comptez 20€ pour l’entrée + 1€ pour le guide audio (oui, niveau prix ça pique un peu) avec une pinte de Guinness offerte au Gravity Bar de l’usine : 7ème étage et vue imprenable sur la ville à 360°, on ne peut qu’adorer !

• Flâner dans Dublin : En un si court temps sur place (27h top chrono), nous n’avons pas voulu consacrer plus de temps aux visites « encadrées ». Du coup, nous avons décidé de flâner au hasard des rues dans le centre de Dublin. Le temps a été clément avec nous, les températures étaient douces et on a même eu un peu de soleil. De quoi profiter pleinement de l’ambiance avec de nombreux artistes qui jouaient de la musique dans les rues.

A noter : les fans de shopping auront du mal à résister : Urban Outfitters, Forever 21, etc. Tout ça ouvert jusqu’à tard, même le dimanche !


→ Notre regret :
 ne pas avoir pu visiter la prison de Kilmainham (c’était complet sur plusieurs jours), si vous voulez la visiter, pensez à réserver au moins 10j à l’avance (surtout si vous n’êtes pas flexibles niveau créneaux horaires), la visite coûte 8€ et fait partie des incontournables.

Où manger ? Nos adresses testées et approuvées !

• Pour un petit déjeuner ou un brunch : 
Nous sommes allées dans le tout petit Beanhive Coffee et on a a-do-ré ! Des scones, cookies et des parts de gâteau gigantesques. Nous avons pris des scones, smoothies frais et expresso et on valide tout ! Les prix étaient correct, bref, une bonne adresse.

• Pour déjeuner ou dîner : 

Après le fish and chip un peu lourd du midi on voulait un plat plus léger pour finir la soirée. C’est là que nous avons testé le très bon Umi Falafel ! Une adresse avec des petits prix où l’on peut manger sur place ou prendre son repas à emporter que l’on valide totalement.

  • Pour boire un verre : 

Nous avons testé le bar The Church, très étonnant de part le lieu très particulier (une église désacralisée) et Mooch, un arrêt obligé en tant que vraies fans de frozen yogurt !

Bon à savoir

→  La navette Airlink qui relie l’aéroport et O’Connell Street pour 10€ A/R ! C’est un bus, il y en a régulièrement et c’est assez rapide. (pour ce prix, le service est top ! surtout quand on le compare à notre cher RhôneExpress…).

→  Tout est faisable à pied (bon, évidemment tout dépend de ce que vous voulez faire !). Le centre ville est relativement petit et nous sommes même allées au musée Guinness à pied alors qu’il est plutôt excentré 🙂

→  Attention aux particularités du bus : quelle erreur – grande erreur – d’avoir eu la flemme de rentrer à pied après le Storehouse Guinness ! Sachez que l’achat d’un ticket à l’intérieur d’un bus dublinois est plus cher et que de surcroît, il faut avoir l’appoint. Vous payez un ticket de bus à 2,70€ avec un billet de 5€ ? Tant pis, on vous imprime un reçu à aller échanger contre de la monnaie au centre des bus de la ville. Contraignant, surtout si on est dimanche et que ce fameux centre est fermé le dimanche… (oui, c’est du vécu!).

→ Tout est ouvert, même le dimanche ! (enfin sauf le centre des bus 😛 )