Skip to content
blurrylines

California dreaming : welcome to Catalina Island

L’océan, les planches de surf, les palmiers et le soleil… oui la Catalina Island c’est un petit coin de paradis ! Cela fait presque un mois que je suis rentrée de mon « tour du monde » (Californie puis Thailande), il était donc grand temps de vous en parler.

Pourquoi la Californie ? Parce que j’ai la chance d’avoir une correspondante là-bas. Avec Kim on se connait depuis le lycée, grâce à un « foreign exchange program » entre sa classe et la mienne. C’est devenu l’une de mes meilleures amies et nous avons gardé contact malgré les quelques 9.459,97 km qui nous séparent. Après 6h de vol Lyon- Dubaï puis 16h (oui c’est l’un des plus long vol possible…) Dubaï -Los Angeles, me voilà enfin arrivée en Californie. A moi sable chaud, glaces à gogo et palmiers !

Cette année mon voyage était court car je devais ensuite repartir pour la Thaïlande. J’ai donc passé 10 jours en Californie et cette année Kim était aussi en vacances (à noter que les congés payés ne sont pas obligatoires aux USA, s’ils ont de la chance certains américains peuvent avoir … 10 jours de congés payés par an… oui ça fait relativiser sur nos 5 semaines de congés payés…)

Au programme donc : vacances en famille et farniente à Catalina Island !

Aaaah Catalina Island… une île au large de la Californie, accessible en 1h30 de speed-boat depuis Dana Point ou Newport Beach. On est loin de l’agitation de Los Angeles, de la pollution. Ici l’ambiance est calme, propice à la détente. La ville principale de l’île, Avalon, est un havre de paix aux airs de grand camp de vacances. Comme l’île est un site protégé, peu de véhicules sont autorisés à circuler (la liste d’attente est de… 70 ans ! ) Tout le monde se déplace à pied, en vélo ou en voiturette de golf. Je pense que c’est ce qui donne à l’île cet air très tranquille.

De nombreux américains font le déplacement pour leurs vacances en famille : lorsque nous arrivons, la plage est déjà remplie d’enfants qui construisent gaiement leurs châteaux de sable… balayés en 5min par les vagues.  On est loin du « tour trip » que font habituellement les européens lorsqu’ils arrivent sur la West Coast, ici j’ai le droit à la vraie vie à l’américaine, et c’est ce que j’adore !

La minute Stéphane Bern : l’histoire de Catalina Island

Pendant longtemps l’île était habitée par la tribu des Tongva, l’île est célèbre pour avoir été rachetée par William Wrigley Jr (héritier de la célèbre marque de chewing-gum.) Il souhaite alors la protéger et développer le tourisme sur l’île. On lui doit notamment la création du Casino d’Avalon (attention ce n’est pas un lieu de machines à sous mais une salle de cinéma avec au dessus l’une des plus belle salle de bal des Etats-Unis.) A partir de cette époque, Avalon devient ze place to faire la fête. De nombreuses stars hollywoodiennes s’y succèdent (de Natalie Wood à Charlie Chaplin, en passant par John Wayne… ça en fait du monde) pour danser jusqu’au bout de la nuit.

Pour l’anecdote : le premier mari de Marylin Monroe (alors qu’elle n’avait que 16 ans et qu’elle s’appelait encore Norma Jeane Baker) était projectionniste au Casino d’Avalon.

L’île s’est ensuite développée avec le tourisme et les petits bungalows colorés se sont transformés en maisons pour accueillir chaque année de nouvelles familles de touristes.

Que faire à Catalina Island ?

  • Louer une voiturette de golf pour faire le tour d’Avalon: montez jusqu’au Wrigley’s Mansion, descendez jusqu’au Wrigley’s Memorial puis remontez vers Descanso Beach pour redescendre via la Bell Tower. Les points de vue sur la ville sont magnifiques.
  • Visiter le Casino : je vous conseille le « Behind the Scene Tour » qui est plus long et qui vous emmène vraiment dans les coulisses du Casino. Admirez la salle de Cinéma, montez sur scène et profitez de la vue depuis la salle de bal.
  • Sea Trek : Depuis Desconso Beach, revêtez un costume d’astronaute lesté pour marcher au fond de l’océan. Poissons et sensations garantis ! (Moins cher si vous achetez vos places directement à Desconso.)
  • Visiter l’intérieur des terres et voir les bisons : L’office de tourisme propose des tours de 2 à 4h pour visiter l’intérieur des terres. Si vous avez de la chance vous verrez peut-être les bisons (importés sur l’île pour le tournage d’un western, ils s’y plaisent bien depuis.)
  • Louer un bateau pour voir l’île depuis le large : pas besoin de permis, louez un bateau sur le pier pour 2h, vous aurez le temps d’aller jusque Long Point et revenir et voir de beaux paysages (guettez les phoques à proximité des bateaux de pêche.)
  • Découvrir les fantômes d’Avalon avec le Ghost Tour : Certainement l’activité que j’ai préférée ! Dès la tombée de la nuit, Mason vous emmène visiter la ville à pied en vous racontant des histoires effrayantes sur l’île, mais toujours avec une bonne dose d’humour et beaucoup de bonne humeur.
  • Manger un fish and chips sur le pier et un Buffalo Burger chez Eric’s. 
  • Manger une glace chez Pic Nic Fry : et demandez-là « dipped in chocolate » : votre glace sera recouverte d’une fine couche de chocolat croustillant… miam !
  • Commencer la journée par une bonne séance de Yoga : à 6h du matin les mercredis et vendredis au Island Spa. Face à la mer… une belle façon de commencer la journée.