Skip to content
blurrylines

Adoptez le Hula Hoop !

L’hiver arrive… les tartiflettes et les raclettes aussi ! Les filles, n’attendez pas l’été prochain pour réagir, ne faites pas vos réserves d’hiver !

Oui, c’est pas très motivant, les tentations sont fortes, l’heure d’hiver est là; Quand vous sortez des cours ou du travail il fait noir, on a toute qu’une envie : rentrer chez nous, se faire un thé et le boire sous son tout nouveau plaid en regardant un programme télévisé qui nous change les idées.

Mais on a testé pour vous…. Le Hula Hoop! Ou le cerceau, ça vous évoque des souvenirs ? Quand vous en faisiez inlassablement étant petite… Ce sport est à nouveau au goût du jour, et pour cause ! Il nous permet de sculpter sa taille, travailler ses abdominaux et ses fessiers, sans trop d’effort, d’une manière non banale et assez fun ! Il vous détendra, vous amusera, et c’est toujours la classe de dire qu’on fait du hula hoop ! De plus, vous pouvez toujours travailler de manières différentes : jambes fléchies, bras levés, en chorégraphie… pour travailler des muscles différents, et rendre l’exercice moins répétitif.

Le hula hoop vous permettra de brûler 300 calories (soit 3OO tic tac) par session de 30min. Une demi-heure de hula hoop, équivaut à 45min de tapis roulant. Pourquoi donc se fouler ?! 😉

Et le GROS point positif : vous pouvez le faire dans votre salon, bien au chaud, devant votre télé, en écoutant la journée interminable de votre chéri, en attendant que les pâtes cuisent. Enfin bref, tous les moments sont bons pour éliminer vos petites poignées d’amour !

Go, foncez acheter votre hula hoop, de la couleur que vous souhaitez, l’important est qu’il ait un diamètre minimum de 110cm, préparez une super playlist, et dites adieu à vos petits bourrelets !

Mon Hula Hoop et moi, ça a tout de suite été une histoire d’amour !

Nous allons bientôt fêter nos trois ans de vie commune. Il m’a toujours suivi, quelques soit les épreuves dans ma vie. Du nord, puis à Paris, et maintenant à Lyon.

Entre nous, dans le rayon de Décathlon, ça a été le coup de foudre. C’était un jeudi matin, après une brocante, où je me suis débarrassée de mon cerceau d’enfance pour quelques centimes. J’ai tout de suite regretté amèrement cette décision, alors qu’il était dans le placard depuis des années. J’ai eu envie d’en adopter un nouveau, plus grand, et de ne plus jamais le quitter !

Au début, comme un simple divertissement, s’amuser en soirée, faire sauter mon chien à travers, puis c’est dans mon studio de 24m² à Paris, que j’ai commencé à pratiquer le Hula Hoop comme un vrai sport !

J’attends maintenant avec impatience les JO de Hula Hoop !

Sophie